Annie Samuelson | Presse Investissement Conseils
15730
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-15730,page-child,parent-pageid-15498,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-13.3,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

PRESSE

Investissement Conseils

Investissements conseils – février 2005
par Delphine Brochand

ANNIE SAMUELSON : UN ART PUR ET INTEMPOREL

Annie Samuelson fait partie de ces artistes qui ne peuvent laisser indifférents. Au-delà de simples critères d’appréciation esthétique, il se dégage de ses œuvres une harmonie fragile qu’elle met en scène avec une délicatesse rare.
L’artiste vit et travaille à Paris après avoir débuté à New York. Polyvalente elle travaille tant la terre, le plâtre, la résine que le bronze.

Comme tout artiste, son œuvre est l’aboutissement d’une réflexion insolite : cette artiste semble chercher à tisser un lien entre le dedans et le dehors, à créer un échange avec l’autre pour que se dessine alors une osmose avec le monde.

L’œuvre d’Annie Samuelson est empreinte d’une forte symbolique liée à la vie intérieure comme le démontre « Les barques de l’aube » Cette œuvre nous embarque pour un voyage vers l’au-delà, un voyage pour rejoindre une seconde vie et trouver une paix intérieure au fil de l’éternité…

Aussi, on pourrait voir à travers les personnages qu’elle crée des êtres qui se recueillent sur eux-mêmes pour mieux renaître au monde.

L’œuvre intitulée « Ciel intime »met en exergue que la consistance de deux êtres ne peut être plus forte que le lien qui les unit.

Une œuvre aussi touchante qu’intemporelle. Un souffle poétique. Un simple murmure que l’on n’oserait interrompre.